Page en cours de chargement

Présentation
Sessions Répertoire Recherche Cours Etiquette des sessions Musique irlandaise Petites annonces Documentation Photos Discographie Archive Archive

Etiquette des sessions

étiquette de sessions issue du lien suivant :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Session_irlandaise

Les principes
- Si vous ne connaissez pas du tout le principe de la session, commencez par venir plusieurs fois sans instrument.
- au début on s'accorde sur les instruments non accordables (accordéons, concertinas, harmonica,...).  Ensuite l''accordage se fait parcimonieusement. Si vraiment vous avez besoin de le faire longuement, agissez à l'écart.
- Il n'y a pas vraiment de leader mais Il y a un meneur pour le set en cours. Il a commencé, choisi une vitesse et il est supposé proposer les airs suivants. Donc on l'écoute et on s'adapte. 
- On respecte le rythme proposé par le meneur du set  : Pas d'accélération, pas de ralentissement. On s'adapte aussi au niveau sonore proposé par le meneur.  Le passage à l'air suivant est coordonné par celui qui a lancé le set : Un coup d'œil silencieux de sa part est l'indicateur. Sans indications, probablement on répète l'air.
-  Chacun peut lancer un un set.  Pour lancer un air soyez très confortable avec celui-ci. vous devez pouvoir le tourner de nombreuses fois correctement. Sachez aussi que vous êtes supposé proposer les 2 ou 3 airs du set.  Si vous ne savez pas quoi mettre après un air, posez la question à un autre musicien avant de démarrer.
- On évite de jouer deux fois le même air lors d'une session. Si on arrive plus tard on se renseigne pour savoir si un air qu'on a l'intention de jouer l'a déjà été.
- Si vous ne connaissez pas un air, ne pas improviser dessus. Enregistrez-le ou demandez en le noms (si quelqu'un le connait wink, puis apprenez le à la maison.
- ne prenez place dans la session que si vous avez l'intention de jouer.

Le savoir vivre
- Chercher à jouer ensemble. Tous le monde doit s'entendre : veiller si possible à adapter votre niveau sonore pour laisser de la place aux instrument faibles.
- Pas de monopolisation. N'enchaînez pas invariablement tout votre répertoire.=> Un débutant doit pouvoir jouer au rythme qui lui convient, de temps en temps, mais ne peut pas imposer de jouer tout son répertoire et pareil, un confirmé doit pouvoir jouer au rythme qui lui convient, de temps en temps, mais ne peut pas imposer de jouer tout son répertoire. => Après avoir lancé une suite, un musicien offrira aux autres l'espace, pour que la parole tourne.
- Entre les suites, il y a un moment de calme pour la discussion, pour laisser la session respirer, pour donner une opportunité à quelqu'un d'autre de lancer un air. Il n'y a pas de course. Le calme c'est : Pas de guitare qui "grattouille" sans fin, pas de bodhran qui tape sans fin, pas forcement chercher tout de suite l'air suivant sur son instrument.
- Il est de bon ton de proposer la parole à une personne timide, ou un débutant, ou de passage, sans pour autant insister lourdement si l'offre est déclinée. Ne jamais oublier que c'est ainsi que tous ont commencé à jouer.
- Concernant les accompagnements :  s'il y a plusieurs bodhrans, guitares, bouzouki,… les musiciens vont chercher l'alternance : laissez un temps pour chacun, en posant votre instrument régulièrement.  3 guitares qui jouent en même temps, ce n'est pas satisfaisant en règle général.
Idem pour le bodhran : se partager de façon à ce qu'un seul bodhran joue à un moment donné.
- Le bodhran ne cherche pas à être au-dessus du groupe, mais avec (sujet qui fait couler énormément d'encre sur les forums smile
-  Une participation régulière à une session, permet d'apprendre de temps en temps les airs des autres. On ne fait pas qu'amener son propre répertoire, mais on adopte aussi celui des autres.
- On évite de discuter quand d'autres jouent. En effet les musiciens se concentrent sur leur jeu ou encore l'écoute. Le temps calme entre les sets permet justement de parler sereinement.
- La MTI est une musique vivante, pas écrite. La mélodie qui fait foi est celle jouée par celui qui propose l'air. Si la version jouée est trop distante de celle qu'on connaît, on a la délicatesse de ne plus jouer. On écoute, on s'adapte.
- Si vous êtes totalement nouveau dans cette culture, avec un grandiose niveau de musicien classique, ce dernier vous permet bien sûr de comprendre que vous ne comprenez rien. Donc : Discrétion, sensibilité, patience.

Quand on arrive dans une session non habituelle
- Si de passage dans une session, il faut avoir la sensibilité de comprendre où on met les pieds : Est-ce trop fort pour moi, est-ce une session modeste ? Peut être dois-je laisser ces très confirmés rouler, ou bien laisser ces débutants aller tranquillement. On écoute, on observe, on est sensible à ce qui se passe, on s'adapte.
- Prendre le temps d'arriver en session. Éviter de s'asseoir et de "balancer". Sentir d'abord comment ça se passe.


Date de création : 14/06/2012 @ 17:27
Dernière modification : 14/09/2012 @ 13:43
Catégorie : Etiquette des sessions


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Calendrier


^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.8 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL